Portfolio

Paris vu par vous présente une vision de Paris à travers l'objectif de photographes amateurs, amoureux de la capitale. Découvrez les plus beaux reportages photos de Paris.

Joyaux architecturaux des siècles passés, les bâtiments industriels et manufacturiers donnent à Paris un charme inimitable. Depuis ses premiers travaux sur la destruction de l'île Seguin en 2003, la photographe Adeline Bommart suit la trace de ces lieux étonnants. Ses images, saisies à la tombée du jour, mettent en valeur des structures originales et des volumes extraordinaires. Réhabilités, certains de ces espaces sont devenus des lieux de vie à (re)découvrir au hasard des rues.© Adeline Bomm artLes Grands Moulins de Pantin (Haug et Zublin, 1923). Rue du Débarcadère Pantin (Seine-Saint-Denis), 2009. L’ancienne minoterie a été transformée par le cabinet Reichen et Robert & Associés. BNP Paribas y a installé 50 000 m2 de bureaux.L’ancienne halle aux boeufs des abattoirs de la Villette (Jules de Mérindol, 1867). 211, avenue Jean-Jaurès (19e arr.), 2014. La Grande Halle est devenue un lieu culturel incontournable depuis sa réhabilitation par l’agence Reichen et Robert & Associés.La sous-station électrique Voltaire (Paul-Émile Friesé, 1908) 14, avenue Parmentier (11e arr.), 2013. Depuis 2009, elle est occupée par le collectif La Générale, une « coopérative artistique, politique et sociale ».L’ancienne scierie des meubles Krieger (architecte inconnu, 1860). 74, rue du Faubourg-Saint-Antoine, (12e arr.), 2014. Elle a été transformée en « Passage de l’innovation » où plusieurs structures d’accompagnement d’entreprises innovantes sont installées.5, rue Thomas-Mann (13e arr.), 2013. Les Grands Moulins de Paris (Georges Wybo, 1920) ont été reconvertis en cité universitaire par l’architecte Rudy Ricciotti. L’université Paris VII-Denis Diderot s’y est installée en 2007.168 bis-170, rue Raymond-Losserand (14e arr.), 2013. La sous-station électrique Losserand (architecte inconnu, années 1920), revalorisée en hôtel d’activités par Emmanuel Saadi. Équipée de cellules photovoltaïques, elle a retrouvé sa vocation de « distribution d’électricité ».3, quai Panhard-et-Levassor (13e arr.), 2013. L’usine de la Société urbaine d’air comprimé (Le Bris, 1891) abrite une partie de l’école nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine, conçue par l’architecte Frédéric Borel.